SESSION ORDINAIRE DES EVEQUES SUR LES SEMINAIRES A KOUMI

Comme à l’accoutumée, les évêques de la Conférence Episcopale Burkina-Niger (CEBN) se sont réunis en session plénière du 8 au 12 janvier 2018. Tenue au Grand Séminaire Saint Pierre-Claver de Koumi, elle a été un cadre idéal pour les évêques d’examiner minutieusement la vie de leurs différents grands séminaires.

Cette rencontre ordinaire des évêques de la Conférence s’inscrit dans la droite ligne du décret sur la formation des prêtres, optatam totius à son n°5 qui invite les responsables des maisons de formation sacerdotale à se retrouver à des périodes régulières afin de mieux traiter des questions que soulèvent ces pépinières de vocation.

Derrière une telle idée se cache sans doute le désir d’une bonne marche de la formation des futurs collaborateurs dont les évêques auraient besoin pour l’annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ.

            Les pères évêques de la Conférence avaient à l’ordre du jour de la présente session, l’examen du fonctionnement général des quatre maisons de formation caractérisé par la lecture des différents rapports annuels de l’année académique précédente et le traitement de quelques questions pressantes indispensable à la bonne marche de la formation.

L’épuisement de cet ordre du jour apparemment ‘‘insignifiant’’ a nécessité un travail intense de la part des pères de la Conférence. Appréciant alors à sa juste valeur ce travail acharné de leurs pères, les membres de la communauté Olaf manifestèrent leur joie le mercredi 10 janvier 2018 à travers une soirée récréative préparée avec grand amour pour leurs hôtes.

Cet instant d’égayement fut un moment de vifs souvenirs et de rajeunissement pour nos pères évêques qui revoyaient leurs vieux jours du séminaire. C’est dans un climat de joie immense et de reconnaissance à Dieu que les travaux de la session plénière sur les séminaires 2017-2018 des pères évêques prirent fin.